Publié le :

Journée internationale des personnes en situation de handicap : nos 4 startups Tech Care

#Startup

À l'occasion de la journée internationale des personnes en situation de handicap, Tech Care vous propose de découvrir ses startups incubées qui œuvrent quotidiennement à l’amélioration de leur qualité de vie.

Dans une société où 2.7 millions de personnes en France sont porteuses d'un handicap, des startups comme Eppur, Kürage, EzyGain ou encore Gyrolift émergent pour rendre le quotidien des personnes en mobilité réduite plus accessible et plus facile.

Imaginez-vous freiner votre vélo en saisissant la roue avant à main nue? Impensable ? Pourtant c'est le quotidien de 65 millions d’utilisateurs de fauteuils roulants. Pour remédier à cette problématique, Eppur a pensé une paire de roues, adaptable à n’importe quel fauteuil roulant manuel, intégrant un système de freinage : Dreeft.

Testé et approuvé par Martin Petit, devenu tétraplégique il y a trois ans, ce youtubeur et instagrameur compte plus de 80k abonnés. Il a été l'une des premières personnes à tester ce nouveau dispositif innovant.

« En plus, des brûlures liées au frottement des mains sur les roues, la pression est également très forte sur les épaules et les poignets, ce qui occasionne des traumatismes importants, témoigne ce dernier. Leur système permet de garder le contrôle et de freiner en douceur, sans forcer. » rapporte t-il au Parisien en mars dernier.

Tandis que Eppur œuvre à améliorer la mobilité des personnes en situation de handicap en s'attaquant à la problématique de freinage, Gyrolift se penche sur la problématique de l'inclusion.

Ce dispositif, pensé puis développé par Lambert Trenoras, est basé sur un gyropode qui permet à son utilisateur de se déplacer aussi bien assis que debout dans un environnement urbain ou rural, pour un usage personnel ou professionnel.

 Facile d'utilisation, il suffit de se pencher légèrement en avant ou en arrière pour pouvoir avancer ou reculer, et manier le guidon pour tourner. Ce dispositif permet "de maintenir l’accessibilité à certains emplois, en ouvrir de nouveaux aux personnes à mobilité réduite ou aussi réduire la pénibilité de certaines tâches" précisait Lambert Trenoras lors d'un interview pour L'orne combattante. 

Il est important de souligner qu'aujourd'hui, la mobilité ne concerne pas uniquement les personnes en fauteuils roulants mais également toutes les personnes porteuses d'un handicap moteur, les limitant dans leurs déplacements.

 Par exemple, comment permettre à une personne qui a perdu l’usage de ses membres inférieurs ou porteuse d'une faiblesse musculaire de retrouver des sensations de mouvement, la capacité de se mouvoir et les bienfaits de l’activité physique ? La startup Kürage a trouvé la solution : une intelligence artificielle qui reproduit l'intelligence du cerveau dans sa capacité à mouvoir.

Comment ? En combinant une technologie de stimulation neuromusculaire fonctionnelle et un puissant algorithme intelligent dans deux appareils de sports : le vélo et le rameur.

Ces deux appareils destinés aux centres de rééducation ou aux salles de sport peuvent également permettre aux athlètes ou à une personne qui n'a aucun souci musculaire d'accroître ses séances d'entraînement. Ce dernier point est actuellement en cours dans la salle de sport "Osmose" située à Dijon voulant "révolutionner la pratique sportive de ses adhérents"

En parlant de rééducation…

Créée en 2016, Ezygain se penche sur la problématique de la mobilité via l'angle de la rééducation de la marche et de l'équilibre.

Après un constat auprès de sa grand-mère, la fondatrice Zineb Agoumi s'interroge sur les outils d'aide à la marche. Son constat ? Un manque d'équipement dans les établissements de santé, ce qui la poussera à créer avec Félix Botella et Thibault Faÿ, ema® puis par la suite amy®, deux tapis de rééducation de la marche et de l'équilibre.

Depuis 2016, ces dispositifs créés se déploient dans le milieu hospitalier (EHPAD, centre de rééducation, etc.) mais également chez les particuliers par un système de location et facile d'utilisation.

Pour une meilleure immersion et pour rendre ce temps de rééducation un moment ludique, cette startup parisienne a développé un module de réalité virtuelle afin d'immerger le patient à 360° par ses sens visuels et auditifs mais également de stimuler la concentration et le sens de l'observation du patient en parallèle de sa tâche motrice. 

Ces quatre startups incubées chez Tech Care reflète l'engagement de Paris&Co par nos programmes d'incubations, Tech Care et HUA ! le programme handitech, d'agir et d'œuvrer activement à l’amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap. 

Partager sur :

Lire aussi #Startup

HEROIC Santé lève 1 million d'euros pour accélérer son développement et faire entendre la voix des malades chroniques

propulsé par Tech Care Paris

Accompagnée par Tech Care Paris depuis 2020, HEROIC Santé, cette startup lilloise qui a pour ambition d'améliorer la vie quotidienne des maladies chroniques, annonce une levée d'un million d'euros, auprès des investisseurs et d'acteurs publics tels que Nord Actif, La banque CIC, R3E, BpiFrance afin d'accélérer leur développement.