Publié le :

Anamnese lance VacciHELP, la “solution vaccination” des entreprises

#Startup #Bonnes Pratiques

Après avoir développé CovidHELP dès le mois de mars 2020, afin d’aider les entreprises à identifier et lutter contre les risques de contamination sur le lieu de travail, la startup Anamnèse (spécialisée dans la digitalisation des parcours de soins, la collecte et l’exploitation des données de santé) lance aujourd’hui VacciHELP, un parcours vaccinal digitalisé et intelligent (IA) destiné aux entreprises et à leurs salariés.

La solution VacciHELP permet à toutes les entreprises de s’engager dans la campagne de vaccination via 3 principaux leviers :

1- CARTOGRAPHIER

La 1ère étape de VacciHELP permet à la direction ou aux services des Ressources Humaines de l’entreprise de diffuser à l’ensemble des salariés un questionnaire. Objectif : identifier précisément combien d’entre eux ont déjà été vaccinés, combien souhaitent se faire vacciner, combien doutent ou ne souhaitent pas se faire vacciner, combien seraient intéressés pour se faire vacciner par le service de santé au travail de l’entreprise, dans le plus strict respect du secret médical (aucune donnée de santé n’est transmise à l’employeur).

2- ORGANISER

Les salariés qui souhaitent se faire vacciner sont invités à renseigner un certain nombre d’informations d’ordre médicales et prérequis vaccinaux (âge, antécédents, allergies…) .
Toutes ces informations permettront aux services de santé au travail de mener une campagne de vaccination plus fluide et 3 fois plus rapide : organisation générale, logistique, nombre de doses nécessaires, priorisation des RDV sur la base de critères factuels et opposables, réorientation vers les centres de vaccination les plus proches si nécessaire… En effet, en appliquant les recommandations de la HAS 3 , il faut 3 mois pour que 3 professionnels de santé puissent vacciner 10.000 salariés. Grâce
aux fonctionnalités proposées par VacciHELP, 1 seul mois suffit.
Pour les salariés, VacciHELP facilite ainsi les démarches relatives à la vaccination, propose un parcours vaccinal simplifié, et assure également un suivi post-vaccin systématique afin de détecter l’apparition d’éventuels effets secondaires.

3 - SUPERVISER

Quelle est la proportion de salariés vaccinés à l’échelle de l’entreprise ? Pour un site en particulier ? Pour une typologie
de métier ? Par tranche d’âge ? Tout en respectant l’anonymat de chacun, VacciHELP permet aux entreprises de gagner en visibilité sur la couverture vaccinale de l’ensemble de ses salariés en temps réel. Une information précieuse pour préparer au mieux la reprise du travail en présentiel.

Partager sur :

Lire aussi #Startup, #Bonnes Pratiques

Axomove lève 1,6 million d’euros pour déployer à grande échelle sa solution numérique de santé physique

propulsé par Tech Care Paris

  • La startup e-santé rassemble pour son 1er tour de table le fonds espagnol Faraday Venture Partners, Santélys et Groupe JLO
  • La prise en charge à distance des affections neuro-musculo-squelettiques a séduit des grands centres hospitaliers comme celui de Lille, des compagnies d’assurance à l’instar d’Allianz ou encore de grandes entreprises telles que France TV.

 

Agir pour prendre en compte sa santé mentale

Crise sanitaire, dérèglement climatique, instabilité géopolitique, incertitudes professionnelles et économiques ou encore l’évolution des formes de travail… Nous faisons aujourd’hui face à une succession de bouleversements qui déséquilibrent nos sociétés et le bien-être des individus. Anxiété, état dépressif, stress et problèmes de sommeil sont tant de maux qui traduisent l’impact de ces changements sur notre santé mentale. Ces troubles existaient déjà par le passé, mais se trouvent aujourd’hui exacerbés et mis en lumière par l’actualité.

Ainsi, selon l’OMS, depuis le début de la pandémie, le nombre de personnes sujettes à ces troubles psychologiques ont augmenté de 25 % [1]. En France, d’après l’étude CoviPrev réalisée depuis mars 2020 auprès de la population, près d’un tiers des citoyens présentent un état anxieux, 15 % montrent également des signes d’un état dépressif et 63 % avouent avoir eu des problèmes de sommeil sur les huit derniers jours. Enfin, 10 % ont eu des pensées suicidaires au cours de l’année. Ainsi, une augmentation notable de 30 à 50 % des troubles de l’humeur et de l’anxiété aurait été calculée depuis maintenant deux ans [2].