Publié le :

Visite de Agnès Buzyn et Cédric O à Tech Care Paris

#Évènement

estrade

Abritant depuis 2015 Tech Care Paris, l’incubateur de start-ups spécialisées dans la santé et le bien-être de Paris&Co, c’est avec beaucoup de sens qu’Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, et Cédric O, Secrétaire d’Etat, ont choisi l’ancien hôpital Boucicaut pour y annoncer les cinq grandes orientations du volet numérique de #MaSanté2022 jeudi 25 avril dernier.

démonstrationprojet

Il aura fallu plusieurs années d’initiatives dispersées pour que les pouvoirs publics proposent enfin une stratégie cohérente, permettant d’amener le numérique dans un secteur en besoin crucial d’évolution, sans brusquer ni patients ni professionnels de santé. Les retours terrains et le travail de fond fournis par Dominique Pon et Laura Letourneau, co rédacteurs et pilotes du projet, ont permis d’établir enfin un plan de route concret sur les apports du Numérique pour le système de santé (patients, institutions, payeurs). La volonté d’aligner les différentes parties du domaine a d’ailleurs été accueillie avec enthousiasme par l’ensemble des participants. La santé entame enfin son virage numérique dans une démarche pragmatique et coordonnée, à travers 5 grandes orientations clés :

  1. Renforcer la gouvernance du numérique en santé, avec la création d’une Délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) qui sera rattachée à la Ministre des Solidarités et de la Santé.
  2. Intensifier la sécurité et l’inter-opérationnalité du numérique en santé, avec l’identification numérique des acteurs en santé, ce qui permettra d’assurer la continuité des parcours clients.
  3. Accélérer le déploiement des services numériques socles, avec le déploiement du Dossier Médical Partagé (DMP), de messageries sécurisées, de la e-prescription et des services numériques territoriaux de coordinations de parcours.
  4. Déployer au niveau national des plateformes numériques de santé, pour que patients et professionnels de santé s’adaptent facilement à ce virage de manière fluide et aient confiance et se sentent en sécurité.
  5. Soutenir l’innovation et favoriser l’engagement des acteurs, grâce à des grands programmes d’investissement tels que le programme « HOP’EN » ou le « Lab e-santé ».

L’annonce des 5 grandes orientations a été précédée d’une visite au cœur de Tech Care Paris, où sept projets emblématiques privés ou publics, représentant de leurs régions respectives ont pu présenter leur solution à la délégation ministérielle, comme illustration concrète des démarches déjà engagées dans le cadre de la transformation numérique du secteur de la santé en France, dont Life+, startup de Tech Care Paris, dédiée à l’autonomie des jeunes de plus de 65 ans.

3startups

Il s’agit néanmoins encore aujourd’hui de grandes orientations qui demandent à être concrétisées sur le terrain et dans les actions des parties prenantes.

Si les prochaines publications sur le sujet sont attendues pour juin 2019. Les premières « Proofs of concept » des grands projets seront elles lancées pour la seconde moitié de 2020 avec une mise en place définitive pour 2022. Tech Care Paris suivra avec attention ces développements, et par la participation active de ses startups et ses partenaires, à leur transformation en actions concrètes et opérationnelles au bénéfice des patients et des acteurs de la santé.

Crédits photos : Tech Care / Paris&Co
Partager sur :

Lire aussi #Évènement